Comment survivre à la fin de session avec une once de style

novembre 29, 2015 Écrit par Défilé CommUL - Pas de commentaire

Fin novembre. Le festival du « j’pu cap ». Les yeux cernés et le café scotché à la main, tu essaies de survivre tranquillement tout en regardant l’enfilade d’examens et de travaux qui séjourne dans ton agenda. Non, tu ne penses pas pouvoir survivre. Pas besoin de te rappeler que ça s’appelle la fin de session. C’est drôle, mais on dirait que tout le monde vit le plus minimalement possible durant ces jours de torture. Peu de sommeil, peu de temps, peu de bonne humeur, peu d’alimentation, peu de plaisir… Mais ça ne veut toutefois pas dire « peu de style ». T’as le droit d’avoir l’air présentable, vêtements parlant, même si tes cernes descendent jusqu’au sol. Pas besoin de porter le petit bottillon au talon frêle ni la jupe serrée en cuir. Garde ça pour le Nouvel An au pire. Moi, je te parle plus de pièces clés qui sont faciles à agencer, mais qui sont surtout confortables.

1. Un conseil : Pour traîner toute ta paperasse d’étude, tes manuels et ton portable, laisse ton sac à main chez toi. De toute façon, ton bras droit commençait à muscler plus que l’autre à force de traîner tout ça. Opte plutôt pour un sac à dos. Une belle combinaison confort-style.image

2. Avec tout ce manque de sommeil et de bonne alimentation, tu as développé un rhume? Pas grave. Emmitoufle-toi dans un gros foulard qui te tiendra au chaud. Tu n’es pas malade? Pas grave non plus. Tu vas adorer le doux tissu autour de ton cou. Tu ne voudras plus le quitter. image

3. Pour celles qui délaissent le sweatshirt et qui souhaitent une coche au-dessus, la robe-pull est une alternative à prendre en considération. C’est charmant, c’est chaud, c’est doux, c’est long. Que veux-tu de plus? Réussir tes exams, ok oui je comprends. image

4. La solution à tous les problèmes? Le poncho. Facile à enfiler, tu peux même garder ton haut de pyjama en dessous si tu es trop pressée à cause de ta maladie du « snoozage compulsif ». Tu peux même l’agencer à la fois avec des leggings ou des jeans. image

Sur ce, ne lâche pas. « La fin de session c’est comme la mort, tout le monde passe par là », comme dirait quelqu’un que je connais. Courage, il ne reste que quelques jours. Finis ça en beauté.

-Camille