Gender-blending

février 16, 2016 Écrit par Défilé CommUL - Pas de commentaire

Nous vivons dans une société qui nous dit qui être, quoi faire, quoi penser, quoi porter. Nous sommes menés par ce que l’industrie définit comme « beau ». Tellement de gens suivent ce qui est supposément à la mode, dans le but d’être dans la « norme ». Trop de gens se fient à ce qu’ils lisent dans les magazines ou dans les journaux. Les femmes doivent être minces, mais pas trop, en ayant des courbes voluptueuses, grandes, mais pas trop, extraverties, mais en se gardant une gêne. Les hommes doivent être grands, forts, musclés, beaux, doux, mais en même temps, représenter le mâle alpha. La société met des étiquettes sur tout.

Aujourd’hui, je vous propose quelque chose de nouveau, de révolutionnaire. Un nouveau genre, un troisième genre, quelque chose qui permet de redéfinir les standards : le gender-blending. On pourrait traduire ce terme par le sexe neutre. Il s’agit en fait de perturber ce que nous connaissons des sexes, par exemple, un homme qui s’habille ou se comporte comme une femme, ou encore une femme qui s’habille ou se comporte comme un homme.

Le gender-blending et les androgynes sont de plus en plus présents dans la haute couture.

1

(Source : The Fashion Commentator)

Jaden Smith, le fils de Will Smith et de Jada Pinkett Smith, est un exemple de gender-blending un peu plus près de nous. En effet, Jaden Smith a été choisi pour être le nouveau visage de Louis Vuitton et ainsi représenter… la nouvelle collection pour femmes.

2

(Source : Bsamag)

2

(Source : AllHipHop)

J’aime ce concept parce que ça permet de redéfinir les standards, de dire « F*** that » à l’industrie et de comprendre qu’être original, c’est plus amusant que de se fondre dans la masse. C’est bien aussi, parce que ça permet d’ouvrir l’esprit des gens à différentes formes de beauté.

« Why are you trying so hard to fit in when you were born to stand out? » – Ian Wallace.